Gemengerot vum 5. Februar – Budget

D’CSV-Gemengeréit haten, mat Hëllef vun Déi Gréng, et fäerdeg bruecht de Vote vum Budget, deen hätt sollen den 29. Januar stattfannen, em eng Woch ze verréckelen. Dëst well d’Oppositioun de Projet vum Budget net an anstännegen Délaie virgeluecht krut fir sech seriös kennen ze preparéieren. Deemno stoung den Donneschden 5. Februar de Budget nees um Programm.

Aus der Stellungnahm vun der CSV Osten zum Budget 2009 adresséiert un de Schäfferot:

Hei kennt dir och de ganzen Text liesen!

[…] Comme nous l’avons indiqué lors des débats budgétaires des années précédentes, il s’avère que la majorité éprouve des difficultés sérieuses à maîtriser les dépenses ordinaires. Le
montant très important des dépenses ordinaires a une conséquence défavorable sur le budget dans sa globalité.
A titre d’illustration, le collège échevinal n’est pas en mesure d’inscrire une somme sous le poste de fond de réserve et ceci depuis plusieurs années de sorte qu’il n’y a pas de
“Spurschwengchen” pour les projets importants à réaliser dans le futur. […] [… ] au lieu d’agir selon un ordre de priorité bien défini, le fil bleu-rouge de la politique budgétaire est “Fir jidfereen eppes, mais fir keen eppes ganzes”. Surtout vous prévoyez des budgets très importants pour certains postes tout en sachant que tous ces montants inscrits ne seront pas dépensés au cours de l’année 2009. […] Nous exigeons qu’uniquement les dépenses réelles soient inscrites. Ceci aurait pour conséquence d’obtenir un budget réel et faisable.

[… ] Réduire le budget aux dépenses qui peuvent être réellement engagées permettrait aussi d’attaquer certains projets que nous considérons comme étant absolument prioritaires.
Les travaux de sécurisation autour des complexes scolaires:
– le passage souterrain entre l’école primaire et l’école de maternité; et
– la passerelle dans la Leitschbaach.
Il manque un concept touristique global […]

De passenden Artikel aus dem Luxemburger Wort vum Freiden den 6. Februar:

20090206_budget