Äntwert op Parlementaresch Fro zu den Detailer iwert de Lycée Munneref vum Martine Hansen a Léon Gloden

Réponse du Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse à la question parlementaire N° 3013 des Députés Martine Hansen et Léon Gloden

Ad 1) et 2) : Comme pour toute nouvelle création de lycée, j’ai confié au service de l’enseignement secondaire et secondaire technique de mon ministère l’élaboration du projet du futur lycée à Mondorf-les-Bains. M. Camille Weyrich est le coordinateur du projet et dispose pour cette tâche d’une lettre de mission de la part du MENJE.

Ad 3) Une très large partie des terrains nécessaires pour la construction du lycée sont actuellement propriété de l’Etat ou de la commune de Mondorf-les-Bains. Le terrain définitif alloué au projet dépendra du profil du lycée et de l’offre scolaire qui sera retenue pour le nouveau lycée.

Ad 4. 5 et 6) D’après le plan sectoriel lycée, les communes de Mondorf-les-Bains et les communes avoisinantes se situent dans une zone vide en établissements scolaires secondaires. Les jeunes de la région doivent ainsi endosser des trajets importants pour regagner les lycées les plus proches de leur lieu d’habitation.

L’ouverture du Deutsch-luxemburgisches Schengen-Lyzeum à Perl en 2007 a certes dédramatisé la situation, mais l’actuel Schengen-Lyzeum est loin de pouvoir satisfaire les demandes des élèves luxembourgeois et de la Grande-Région.

Par ailleurs, le nouveau lycée de Mondorf-les-Bains, loin d’être conçu comme une simple copie du Schengen-Lyzeum, proposera une offre complémentaire à ce dernier et mettra un accent particulier sur la formation professionnelle, inexistante à Perl. À ce niveau, il existe une forte demande de la part des élèves luxembourgeois et sarrois.

Claude Meisch
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Hannerloosst eng Äntwert

  • (gëtt net verëffentlecht)