QP vum Léon Gloden mat Äntwert: Ginn de Park&Ride um Grenziwwergang sou wei de Bau vun engem Parkhaus op der Gare zu Waasserbëlleg op 2023 verréckelt ?

Ënnert dësem Link kënn der d’Äntwert vum Minister noliesen : QP3652

Herr Präsident,

Gemäß Artikel 80 der Geschäftsordnung der Abgeordnetenkammer, bitte ich Sie, die vorliegende parlamentarische Anfrage an den Minister für Nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen weiterzuleiten.

Gerüchten zu Folge sollen sowohl der geplante Ausbau des Park&Ride am Autobahn-Grenzübergang in Wasserbillig als auch der Bau eines Parkhauses am Bahnhof Wasserbillig vorläufig bis zum Jahr 2023 verschoben werden. Angeblich stehen diese zeitlichen Verschiebungen in Zusammenhang mit einer geplanten Vergrößerung des Bahnsteigs in Mertert.

In diesem Kontext möchte ich folgende Fragen an den Minister für Nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen stellen:

  • Kann der Minister diese Informationen bestätigen?
  • Wenn ja, warum wird nicht wenigstens das Park&Ride Projekt umgehend realisiert um die Parkprobleme in den Griff zu bekommen?
  • Welche provisorischen Lösungen strebt die Regierung an Aufgrund des Parkproblems in der Gemeinde Mertert?

Es zeichnet hochachtungsvoll,

Léon Gloden

Abgeordneter

CSV Deputéiert froe Präzisiounen zu den Tëschefäll an de Prisongen zu Schraasseg a Giwenich

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterions poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre de la Justice concernant les récents incidents intervenus dans les établissements pénitentiaires de Schrassig et de Givenich.

Dans un communiqué de presse, l’Association des Agents pénitentiaires du Grand-Duché de Luxembourg a.s.b.l. fait savoir :

« Le vendredi 13 avril 2018, deux agents pénitentiaires ont été blessés alors qu’ils ont été agressés physiquement par 2 détenus sous influence d’alcool.

Le dimanche 15 avril 2018, 2 agents pénitentiaires de l’établissement pénitentiaires de Givenich ont été blessés alors qu’ils sont intervenus lors d’une fugue d’un détenu. »

Ce communiqué fait suite à d’autres incidents intervenus récemment dans le CPL de Schrassig. Notre groupe politique avait en date du 4 avril 2018 demandé la convocation d’une réunion de la Commission juridique, laquelle ne fut pas honorée à ce jour.

Au vu de ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre :

  • Monsieur le Ministre dispose-t-il de plus amples informations concernant les incidents dont s’est fait l’écho Association des Agents pénitentiaires du Grand-Duché de Luxembourg a.s.b.l. ?
  • Monsieur le Ministre peut-il nous communiquer la liste des incidents qui ont eu lieu dans les établissements pénitentiaires du Luxembourg au cours des 4 dernières années ?
  • Monsieur le Ministre est-il d’avis que les agents pénitentiaires disposent de moyens humains et techniques suffisants ? A défaut, comment entend-il y remédier ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

 Léon Gloden
Député
Gilles Roth
Député
Octavie Modert
Députée

 

 

Gemengerot vum 27 März 2018

Schöner laufen

Das Stadion in Grevenmacher wird renoviert

Grevenmacher. Im Stadion „Op Flohr“ wird die Leichtathletik- Anlage erneuert. So bekommt die Laufbahn einen neuen Belag und die seitlichen Ablaufrinnen für Regenwasser werden ebenfalls ausgetauscht. Außerdem wird die Sportfläche innerhalb der moselseitigen Kurve modernisiert, so dass die Stabhochspringer bessere Bedingungen vorfinden. Auch die Messanlage an der Ziellinie der Laufbahn wird erneuert. Zudem wird die Berieselungsanlage für den Fußballplatz repariert. Der Gemeinderat votierte einstimmig für den Kostenvoranschlag in Höhe von 612 000 Euro.

Jean-Marie Sadler vom technischen Dienst der Gemeinde wies in der Ratssitzung auf das Risiko von Altlasten hin. So könne es sein, dass unter dem Belag der Laufbahn etwa PAK-haltiger Teer gefunden wird.

Außerdem beschäftigte sich der Gemeinderat mit den folgenden Punkten:

Grundstückskauf. Für 578 500 Euro kauft die Gemeinde ein 23 Ar großes Grundstück in der Lage Op Florkopp. Die Fläche liegt nahe dem Stadion und könnte später einmal für ein Trainingsspielfeld für die Fußballer verwendet werden, erklärte Bürgermeister Léon Gloden (CSV).

Technischer Dienst. Im Februar 2019 verlässt ein Expéditionnaire den technischen Dienst der Gemeinde. Der Gemeinderat beschloss mehrheitlich, als Ersatz zwei Stellen mit der Bezeichnung „Ingénieur-technicien“ zu schaffen, und zwar einen im Hochbau und einen im Tiefbau. Die DP-Fraktion war dagegen, gleich zwei Stellen auszuschreiben und stimmte nur für die Einstellung eines Tiefbau-Ingenieurs.

Kurzzeittarif. Das Freibad am Moselufer führt auf Wunsch des Gemeinderats einen vergünstigten Tarif für Kurzzeitgäste ein. Zwei Stunden vor der Schließung kosten Eintrittskarten jeweils die Hälfte, also 3,50 Euro für Erwachsene und zwei Euro für Kinder, Jugendliche und Studenten.

Zusatzkosten. Beim Bau der fünf Sozialwohnungen im Gilgesgässel sind noch nicht berücksichtigte Kosten in Höhe von 264 600 Euro angefallen. Die Wohnungen wurden im Dezember eingeweiht. Auch bei der Renovierung der Zehntscheune werden Zusatzkosten fällig, nämlich 210 000 Euro. vb

 

Luxemburger Wort vom Mittwoch, 28. März 2018, Seite 29

Repos hebdomadaire des camionneurs dans leur camion

Monsieur le Président,

 

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Une loi en vigueur en France depuis 2006 interdit aux chauffeurs de poids lourds de prendre leur repos hebdomadaire de 45 heures dans leur camion. Comme il n’y avait aucune sanction prévue en cas d’infraction constatée, peu de camionneurs respectaient cette interdiction. C’est pour cette raison qu’en 2014, le législateur français a mis en place un catalogue de sanctions applicables en cas de non-respect de cette obligation.

Cette répression a comme conséquence que davantage de chauffeurs de poids lourds prennent leur repos de 45 heures au Luxembourg, notamment sur les aires de repos ou encore dans les alentours du port de Mertert ou le long des routes dans les zones industrielles.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures :

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer ces observations ?
  • Le gouvernement pourrait-il envisager d’aménager des parkings pour poids lourds afin que les camionneurs puissent y prendre leur repos, au lieu de devoir se stationner dans des zones industrielles etc. ?

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

 

Léon Gloden

Député

Wéi geet et weider matt der Schleiss zu Stadtbriedemes?

Sehr geehrter Herr Präsident,

Gemäß Artikel 80 der Geschäftsordnung der Abgeordnetenkammer, bitten wir Sie, folgende parlamentarische Anfrage an den Herrn Minister für nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen weiterzuleiten.

Momentan ist der Schiffsverkehr an der Mosel wegen eines Defektes der Schleuse Stadtbredimus-Palzem gesperrt. Heute soll die Schleuse trockengelegt werden, um den Schaden zu analysieren und bewerten. Bislang ist nicht klar, wie lange der Schiffsverkehr behindert sein wird.

Aus diesem Grund und wissend dass Mitte 2017 routinemäßige Kontrollen und Wartungsarbeiten durchgeführt wurden, möchten wir folgende Fragen an den Minister für nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen stellen:

  • Welches ist die Ursache der Beschädigung am Untertorflügel?
  • Wurden bei den letztjährigen Kontrollen im Sommer keine Schäden festgestellt?
  • Waren eventuelle Arbeiten an Schleusen geplant?
  • Wie lange werden die Reparaturarbeiten voraussichtlich dauern, und wie lange der Schiffsverkehr stillgelegt sein?
  • Kann der Ausfall und demzufolge der Schaden, der durch die Stilllegung der Schifffahrt entsteht, geschätzt resp. beziffert werden?

 

 

Es zeichnen hochachtungsvoll,

 

Octavie Modert                                                        Léon Gloden           

                                             Abgeordnete

WÄERT D’REGIERUNG AN ZUKUNFT P&R INFRASTRUKTUREN HANNERT DER DÄITSCHER GRENZ FINANZÉIEREN?

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une série de questions à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures concernent le financement de certaines infrastructures à l’étranger.

Dans la cadre du premier séminaire intergouvernemental franco-luxembourgeois, il a été annoncé que le Luxembourg va investir 120 millions d’euros dans le développement du réseau ferroviaire en Lorraine d’ici 2018. Dans ce contexte, une enveloppe financière de 10 millions d’euros serait prévue pour deux P+R à proximité des gares de Thionville et Longwy et un autre P+R situé entre Thionville et la frontière qui serait dédié au covoiturage.

Au vu de ce qui précède, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

  • Monsieur le Ministre prévoit-il également investir dans de nouveaux P+R au-delà de la frontière allemande respectivement dans l’infrastructure ferroviaire longeant la frontière ?
  • Dans l’affirmative à quel endroit ?
  • Monsieur le Ministre a-t-il déjà entamé des pourparlers en ce sens avec son homologue allemand ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

 

Léon Gloden

Député

QP mat Äntwert vum Léon Gloden an Nancy Arendt: Hausse des cambriolages et des vols liés aux véhicules

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterions poser une série de questions à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure au sujet des cambriolages et des vols liés aux véhicules.D’après les récentes statistiques de la Police grand-ducale issues du rapport d’activité de 2017, « les cambriolages dans les véhicules posent (…) problème ». En effet, les « vols liés aux véhicules » ont connu une hausse de 27,4% par rapport à l’année précédente, tout comme également les « cambriolages dans des maisons non-habitées » (+16,36%). Quant aux maisons habitées, la Police note une hausse néanmoins de 3,9%.Ainsi qu’il ressort de la réponse à la question parlementaire n° 1514 du 21 octobre 2015 concernant la hausse des cambriolages, Monsieur le Ministre de la Sécurité publique avait, conjointement avec le Ministre de la Justice, engagé des concertations au sujet de nouveaux moyens légaux permettant de prévenir et de combattre plus efficacement la criminalité.

Au vu de ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes :

  • Comment Monsieur le Ministre s’explique-t-il le fait que les cambriolages sont de nouveau en hausse, alors que ce type d’infractions a connu une baisse notable depuis 2014 ? Qu’en est-il des vols liés aux véhicules ?
  • Monsieur le Ministre peut-il nous dire si les concertations engagées conjointement avec le Ministre de la Justice au cours de l’année 2015 ont finalement abouti et dans l’affirmative nous faire part des conclusions y relatives ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

 

Léon Gloden                                                                      Nancy Arendt

Député                                                                                 Députée

Fir d’Äntwert vum Minister ze liesen, klickt wgl op d’Dokument hei: QP3709

Wei geet et mam Lycée zu Mondorf weider? eng QP vun den Ost Députéiert.

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterons poser une question parlementaire  à Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de l’Enfance et à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures au sujet de la future construction d’un Lycée à Mondorf-les-Bains.

Monsieur le Ministre de l’Education nationale vient de déposer le projet de loi concernant la création d’un Lycée à Mondorf-les-Bains. Selon les propos du Ministre, un groupe de travail a été mis en place pour élaborer un programme de construction déterminant les besoins du lycée. Une date approximative du début des travaux sera fixée à la suite de l’analyse détaillée dudit programme de construction.

Dans la mesure où il y a eu lieu une réunion d’information, organisée par la Commune de Mondorf, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de l’Enfance et à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

–          Messieurs les Ministres, l’Etat a-t-il acquis tous les terrains nécessaires pour la construction du Lycée ?

–          Le groupe de travail a-t-il achevé l’élaboration du programme de construction ainsi que l’analyse  de ce dernier ?

–          Dans l’affirmative, quelles en sont les grandes lignes ?

–          Selon l’exposé des motifs du projet de loi, le Lycée va démarrer dans un bâtiment préfabriqué construit par la commune et repris par l’État. Quand débutent les travaux pour la mise en place du bâtiment préfabriqué ?

–          Quand seront entamés les travaux pour la mise en place des structures définitives?

–          Le Lycée sera-t-il muni d’infrastructures sportives ?

–          Dans la négative, à quelles infrastructures sportives le Lycée sera-t-il relié ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération.

Octavie Modert                                   

Françoise Hetto                               

Léon Gloden

Députés

QP an Äntwert vum Léon Gloden a Marc Spautz: Ass de Minister gewëllt eis Police mat Taser’en ze equipéieren?

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des députés, nous souhaiterions poser une série de questions à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure concernant l’usage de pistolets à impulsions électriques par les forces de l’ordre.Dans sa réponse à la question parlementaire n° 2651 du 28 décembre 2016 de l’honorable député Marc Spautz concernant l’usage de pistolets à impulsions électriques par les agents de police, Monsieur le Ministre avait affirmé que si la Police grand-ducale ne préconise pas, pour l’heure, de compléter l’équipement de base de tous les policier par le « Taser », elle continuera cependant « à suivre attentivement les expériences faites dans nos pays voisins ».

La presse allemande vient de relater que la période d’essai d’un an, effectué par la Police de Trèves depuis mars 2017, a effectivement permis de désamorcer rapidement des situations dangereuses impliquant des criminels sans pour autant faire de blessés. Le bilan de cette expérience étant positif, le directeur de la Police de Trèves espère désormais que la politique pose les jalons pour mettre à disposition des policiers des « Tasers » le plus rapidement possible.

C’est dans ce contexte que nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Monsieur le Ministre est-il au courant du bilan positif tiré par nos voisins allemands ?
  • Compte tenu des expériences faites par la Police de Trèves, Monsieur le Ministre serait-il disposé à permettre aux agents de police de tester, voire d’utiliser à l’avenir des pistolets à impulsions électriques ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.

Léon Gloden

Marc Spautz

Député

Fir d’Äntwert vum Minister ze liesen, klickt wgl op d’Dokument hei:QP 3679